fbpx
The cart is empty
Siliconrepublic - UFODrive’s vision for electric car rental is out of this world

Siliconrepublic - UFODrive’s vision for electric car rental is out of this world

Our Start-up of the Week is UFO Drive, a mobility player founded in Luxembourg by an Irishman with big plans to revolutionise the car rental industry.
UFO Drive delivers an amazing customer experience to what is often a frustrating experience: renting a car,” explained company founder Aidan McClean.

It’s a revolutionary new mobility solution delivering 100pc digital on-demand car rental; fast-track rental with an entirely electric fleet. Our vision is to help accelerate the world’s transition to sustainable mobility by making the switch from internal combustion vehicles simple, easy and fast.
Our cars are 100pc connected to our platform 24/7. This means there is no key for the customer and all aspects of the rental experience are managed through your smartphone AIDAN MCCLEAN


The start-up is already up and running in Luxembourg, Brussels and Hamburg, and is about to launch in Dublin.
Using just a smartphone, you can book and drive a premium electric vehicle at very convenient pick-up locations such as airports and prime city centre ‘UFO Bays’. We currently offer the Tesla Model S, Jaguar I-Pace and the new Nissan Leaf.

The market


McClean said the company is aiming to serve those who just want to ‘arrive and drive’ without any of the hassle of renting a car, such as queueing, paperwork, selling of extras, insurance options and collecting the key.
“We are targeting regular repeat travellers, business travel and those with an environment awareness wishing to make the shift to electric vehicles.”
He said that the global car rental market is worth $70bn and growing. “Our segment presents a significant opportunity at the mid, executive and VIP levels.”

The founder
McClean spent 25 years in financial services and was originally an accountant. “But I found that too exciting,” he joked. “I moved to technology solutions and have specialised in delivering big technology transformation programmes in banking and insurance.
“Both myself and partner, Renaud Marquet, are passionate about using tech to add real value to the customer.
“Our focus is on delivering great, time-saving UX while maximising the efficiency of service delivery from a cost and lean process perspective.”

The technology


He continued: “Our mobility platform is designed around the minimal user interface possible. Customers can reserve and drive in two minutes. All aspects of the rental platform are automated, including booking, rental contract, car opening, inspection and the return process.
“Car reservation takes just three clicks and our app is designed to take the ‘fear of the unknown’ out of driving an electric car. We deal with the so called ‘range anxiety’ though an electric vehicle analytics back-office module to ensure the customer never has to worry about where and when to charge on their journey.
“Our cars are 100pc connected to our platform 24/7. This means there is no key for the customer and all aspects of the rental experience are managed through your smartphone. What we have launched so far is just the beginning. We are investing on a much wider mobility platform focused on electric cars, charging and journey management.
“Our goal is not just to rent cars but to be the go-to platform for the coming electric revolution.”

Revving up

Picture by melvinkobe.com for UFODRIVE


So far, McClean said that UFO Drive has been overwhelmed and encouraged by the customer feedback it has received. “Customer growth has beaten our expectation to date and repeat customers are growing steadily."
Customer adoption of our electric cars has been much better than expected and our customers have driven from Luxembourg as far as Berlin, Warsaw, Milan and even Connemara without incident. In fact, out of almost 1,000 journeys we had just one customer issue relating to the electric vehicle. We have now also opened in Brussels Airport, Hamburg Airport and, soon, Dublin city centre.
“We are currently working on a big expansion strategy for 2019 and are finalising plans for a funding round to help us accelerate growth.
McClean said that the challenges faced by the company have been the typical start-up challenges. “It is not so easy to source good developers with the essential ingredient of ‘cop on’. For our airport locations, most have been very receptive to our product and of great help, but unfortunately not all are as progressive so progress is never as fast as I would like.

Starting up and taking off
The start-up scene in Europe is also revving its engines. “Since starting UFO Drive, we have been immersed into this world. The number of great ideas starting up out there is astonishing.
“Although I’m Irish, I have lived in Luxembourg for the past six years and we decided to start up in Luxembourg first. The support and encouragement from the Luxembourg authorities has been excellent and the local business community are always eager to help good ideas.
“I think a simpler, integrated, EU-wide start-up support infrastructure would be of great help to those looking to establishment in multiple EU countries. It’s very different from state to state right now, and that slows you and adds complexity. Simply put, some countries are better than others by a big margin when it comes to start-up support.”
His advice to start-up founders is to get customer feedback early on. “Be focused on your idea and market, but don’t fall in love with your own plan; be prepared to pivot as doors close and opportunities arise. Speak to as many start-ups as you can – that’s invaluable and usually free. Think big, start small and move fast, very fast. Try prototyping your idea or product on the cheap, and test customer reaction if you can before you embark.
“One big issue is the competition for funding in the venture capital world – it’s very crowded right now so pick your timing well, otherwise you can burn a lot of time.
“I want to see Ireland thrive, but pick the right locations for your start-up. Don’t be afraid of our EU neighbours. Language is not an issue – I speak Dublinish and that works!”

UFO Drive’s vision for electric car rental is out of this world
by John Kennedy


In-Depth: Start-up of the Week
Related: EVs, Europe, entrepreneurs, apps, autotech, funding and investment, smartphones, Tesla, transport
Editor John Kennedy is an award-winning technology journalist.

Link to the article on siliconrepublic.com

Share:
COMPUTER BILD.DE - Autovermietung UFODRIVE Hier gibt es nur Tesla & Co

COMPUTER BILD.DE - Autovermietung UFODRIVE Hier gibt es nur Tesla & Co

Autovermietung UFODRIVE: Hier gibt es nur Tesla & Co.

UhrExtravagante Autovermietung: COMPUTER BILD hat die neue UFODRIVE-Mietwagenstation am Flughafen besucht und eine Spritztour unternommen!

See the full length video on Computerbild.de

21.12.2018
 

Share:
The-PR-Insider.be - Une journée dans Bruxelles avec UFODRIVE

The-PR-Insider.be - Une journée dans Bruxelles avec UFODRIVE

"Si vous ne connaissez pas encore UFODRIVE, alors il est grand temps que je vous en parle tant ce service est génial ! Que vous soyez de passage à Bruxelles pour faire du tourisme ou passionnés de voiture, ce service de location disponible à l’aéroport de Zaventem va vous faire vivre une expérience des plus agréables. Pour ma part, c’est au volant d’une Tesla que ma moitié et moi avons profité d’une journée en plein centre de Bruxelles.
Il y a quelques semaines, j’ai été contactée pour tester UFODRIVE qui lance son application afin de faciliter au maximum la location de voiture. Même si la société propose plusieurs sortes de voitures, c’est une Tesla modèle S qui nous a été confiée. Autant vous dire que nous étions plus que ravis de pouvoir essayer cette sublime voiture électrique durant 24h.


Afin d’en profiter au maximum, nous avons donc décidé de parcourir quelques endroits phares de Bruxelles dont je vous parlerai brièvement un peu plus bas. Mais première étape : aller récupérer la voiture qui se trouve à l’aéroport de Zaventem dans le parking VIP (déjà là, je peux vous assurer qu’on se sent bien). En mission test pour l’application UFODRIVE, que j’avais préalablement téléchargée sur mon téléphone, nous entamons donc cette aventure en l’allumant.
Il faut dire que nous avions réservé notre voiture quelques jours auparavant. Et pour ce faire, nous avions dû sélectionner le véhicule, indiquer les heures qui nous plaisaient le plus et scanner la carte d’identité ainsi que le permis de conduire de mon compagnon et le tour était joué ! Une fois sur place, nous n’avions plus qu’à nous rendre à l’endroit indiqué dans l’application, qui n’hésite d’ailleurs pas à nous guider à l’aide de photos et de localisation.

Une fois devant cette merveille, nous avions donc pu lancer la location* de notre voiture électrique du jour qui se verrouille et se déverrouille avec l’application. A l’intérieur, tout est beau et confortable. L’immense écran tactile sur le tableau de bord est impressionnant et reprend de nombreuses fonctions. Après quelques minutes pour comprendre comment ça fonctionne (ok 30 minutes pour être exact – n’hésitez pas à consulter mes stories BRUXELLES sur Instagram pour revivre la journée avec nous), on est parti ! Aucun ronronnement de moteur, tout est silencieux et la conduite est fluide. Un vrai plaisir sur les routes !
*En dehors de ce partenariat, la location d’une Tesla coûte 159€ pour 24h avec l’application UFODRIVE.
Un petit tour dans Bruxelles en Tesla

 

* L’Atomium

Après avoir quitté l’aéroport de Zaventem, nous nous sommes rendus à l’Atomium. Impossible de faire l’impasse sur notre monument national. Comme il est possible de visiter certaines boules, nous commençons donc notre visite dans la sphère supérieure qui offre un panorama sur tout Bruxelles. De là-haut, on peut observer la majorité des endroits phares de la ville. Dans l’autre boule que nous avons visitée, quelques photos d’époque pour comparer l’avant et l’après de cette construction qui date de 1958.



* Les Arcades du Cinquantenaire
Construites à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de la Belgique, ces arcades de 45 mètres de hauteur comportent trois baies orientées vers la ville. Devant ces dernières, un très joli parc tranquille dans lequel il est extrêmement agréable de se promener. L’architecture de ce monument est assez impressionnante car il y a de nombreuses sculptures tout autour de celui-ci. A quelques pas de là, le quartier européen dans lequel on peut retrouver les institutions européennes dont le Parlement. Pour notre part, on en a profité pour s’arrêter manger à Art’s & Bagels qui propose de nombreux bagels différents et qui est ouvert toute la journée.

 



* Le Palais Royal de Bruxelles
Notre troisième (mini) arrêt s’est fait devant le Palais Royal de Bruxelles dont on n’est pas peu fier tellement il est beau ! Il faut dire que tous les environs valent vraiment la peine d’être vus si vous êtes de passage à Bruxelles. De plus, à quelques minutes de là, on peut observer le Sablon, quartier incontournable de la ville tant il est typique et joli renfermant magasins et bars en tout genre. Même si nous ne nous y sommes pas arrêtés, je vous conseille également vivement de continuer la visite en vous rendant au Palais de Justice et au fameux ascenseur de Bruxelles qui ne sont pas loin non plus.



Au-delà de notre visite de notre capitale en amoureux, ce fut une expérience vraiment exceptionnelle. Mon amoureux étant fan de voitures électriques, conduire une Tesla fut un réel cadeau pour lui. Confort, puissance, originalité, cette voiture de luxe a tout pour elle ! Quant à UFODRIVE, ils tiennent leur promesse. Pas de paperasse et pas d’attente, la location de véhicule se fait en quelques minutes sur leur application. Que ce soit pour récupérer la voiture ou la rendre, tout est rapide et se fait de manière autonome. Je pense sincèrement que cela ferait un beau cadeau pour les amoureux de l’automobile ou pour les touristes qui viennent nous rendre visite."

Category: Voyage

17 décembre 2018

Read the full article on The-PR-Insider.

 

Share:
Autorentalnews.com - First Self-Service Tesla Rental Opens in Germany

Autorentalnews.com - First Self-Service Tesla Rental Opens in Germany

First Self-Service Tesla Rental Opens in Germany


Travelers arriving at the airport can rent one of six Tesla Model S through the UFOdrive app.
UFOdrive, a Luxembourg-based self-service car rental startup, has opened its first rental location in Germany, 40 meters from Hamburg Airport's Terminal 1 Arrivals.

Travelers arriving at the airport can rent one of six Tesla Model S through the UFOdrive app. Registration, booking the car, vehicle inspection, and unlocking the Tesla are all done through the app.
With a fleet of comprised solely of electric vehicles, travelers can rent a Tesla Model S starting at 119 euros ($134) per day; a Nissan Leaf starts at 59 euros ($66) and Jaguar I-Pace starts at 129 euros ($146) per day.

UFOdrive has previously opened two locations, one at the Luxembourg Airport and one at the Brussels Airport. On its website, the company shows plans of expanding across Europe in 2019, with rental sites slated to open in Dublin, Vienna, Geneva, and Copenhagen, among other locations.

#GreenFleet

December 11, 2018

Discover the full article on Autorentalnews.com

Share:
Electrive.com - Germany’s first self-service Tesla car rental station

Electrive.com - Germany’s first self-service Tesla car rental station


Germany’s first self-service Tesla car rental station


Luxembourg-based start-up UFOdrive opened their first self-service rental car station in Germany. Drivers can now rent and collect one of six Tesla Model S at Hamburg Airport, simply via app. UFOdrives operates EV-only fleets in Luxembourg and Brussels as well.
Thus Hamburg Airport is UFOdrive’s third location following their launch in Luxembourg and expansion in Brussels, all at the airport.
In Hamburg, passengers can collect one of six Tesla Model S from the so-called UFObay and the company claims the process takes no more than a few minutes. Instead of queing at a counter, everything is handled using the company’s app. Registration, car booking, inspection and pickup (including car opening) are all managed via your phone.
The UFOdrive fleet comprise of electric cars only. Next to the Model S that costs from 119 euro a day, the website lists the Nissan Leaf (59 €/day) and the Jaguar I-Pace (129€/day). We were also delighted to see that UFOdrive believes to Tesla Model 3 will indeed be “coming soon”. Last we heard, Tesla was aiming to launch the Model 3 electric car in Europe this coming February.
In any case, UFOdrive is primed for expansion and their website shows potential new locations in Supercharger style. Said grey sites on the map include airports in Frankfurt, Amsterdam, Copenhagen, Paris or London.
#Belgium #Brussels #Germany #Hamburg #Luxembourg #ModelS #rental #Tesla #UFOdrive

Dec 10, 2018
Author: Nora Manthey

Discover full article on electrive.com here.

Share:
TRENDS - Louer une Tesla en deux clics

TRENDS - Louer une Tesla en deux clics

La start-up Ufodrive propose une dizaine de Tesla Model S à Brussels Airport. De l'inscription à la réservation, jusqu'à l'ouverture des portes, tout se fait via son smartphone. Une offre susceptible de rouler sur les plates-bandes des géants du secteur ?

A Bruxelles, un nouvel acteur ambitionne de révolutionner la location de voitures. Ufodrive, une start-up basée au Grand-Duché de Luxembourg, propose depuis le début du mois d'octobre une dizaine de Tesla Model S dans le parking VIP de l'aéroport de Bruxelles. " Nous avons loué beaucoup de véhicules dans le cadre de nos activités professionnelles, pendant des années, explique Renaud Marquet. Cela n'a jamais été une expérience plaisante. " Le cofondateur d'Ufodrive pointe du doigt la paperasse à remplir, l'attente au guichet, l'emplacement de la voiture de location qui n'est pas toujours bien indiqué, etc. " Nous avons listé tous les problèmes que nous rencontrions pour apporter une solution innovante à chacun d'entre eux ", poursuit-il. La start-up a en effet digitalisé l'ensemble du processus. Disponible sur iOS et sur Android, une application pour smartphone permet de s'inscrire, de réserver et de payer la location. Offre de lancement : comptez 159 euros pour le premier jour, un tarif dégressif si on allonge la durée de la location. Aussi disponible à l'aéroport de Luxembourg, où une journée en Tesla Model S vous coûtera un peu plus cher, 179 euros. Pour ces prix, tout est inclus : location, assurance, assistance, recharge d'électricité. Contrairement aux offres classiques, il n'y a pas à ce jour d'options ou d'assurances supplémentaires qui augmentent le coût.

UFODRIVE CEO McClean & COO Marquet

Aidan McClean et Renaud Marquet, fondateurs d'Ufodrive © melvinkobe photography

Une fois réservée, l'application guide l'utilisateur jusqu'à sa voiture. Sur la base d'une description et de photos des dégâts, le client fait ensuite lui-même l'état des lieux du véhicule, puis signe le contrat de location directement dans l'appli. Ensuite, en deux clics, le smartphone permet d'ouvrir ou de fermer la voiture.
Sur la route
Les Tesla Model S 75D disponibles ont une autonomie réelle de 300 à 400 km, suivant le style de conduite, l'utilisation de l'air conditionné, voire les conditions climatiques (les températures négatives ont tendance à diminuer un peu l'autonomie de la batterie). Cependant, le véritable atout des Tesla par rapport à leurs concurrentes 100 % électriques reste le réseau de recharge rapide mis en place par le constructeur. Uniquement compatibles pour les Tesla, les " superchargeurs " permettent de recharger 80 % de la voiture en une trentaine de minutes selon les modèles. Plusieurs de ces bornes sont ainsi disponibles un peu partout le long des grands axes routiers en Belgique et dans les pays voisins.
Elles sont opérationnelles à Machelen, Gand, Bruges, Anvers, Verviers, Nivelles et Arlon. D'autres superchargeurs devraient s'ouvrir prochainement à Mons, Namur et Liège, selon le site du constructeur. Cette recharge étant gratuite pour les clients d'Ufodrive, le kilométrage étant également illimité, ce nouveau service se révèle donc plutôt intéressant pour parcourir de longues distances.
Tesla a également tissé des partenariats avec des hôtels, des restaurants et des attractions touristiques pour y installer des bornes plus petites, permettant de recharger la voiture en quelques heures. " Cette recharge est gratuite pour tous les conducteurs de Tesla, Ufodrive inclus, pour autant qu'ils consomment quelque chose sur place ", précise Sam Cortvriend, responsable commercial. D'autres bornes publiques sont également compatibles avec les voitures de la marque. La recharge est alors payante.

Après Bruxelles et Luxembourg (où la start-up a démarré son activité en mai de cette année et où la start-up propose aussi des Jaguar I-Pace et des Nissan Leaf), les Tesla d'Ufodrive seront disponibles à l'aéroport d'Hambourg fin de ce mois. Dans le centre de Bruxelles, un deuxième point de location devrait s'ouvrir dans les prochains mois.


Sous le capot d'Ufodrive
Une première levée de fonds avait été réalisée dans la foulée de l'ouverture de la première station. Les deux fondateurs, le Belge Renaud Marquet et l'Irlandais Aidan McClean (qui étaient collègues chez Lombard International Assurance, société active au Luxembourg dans la gestion de patrimoine), restent très discrets sur le montant de cette levée de fonds et sur leurs actionnaires. Mais ils veulent grandir vite : " L'année prochaine, nous avons pour ambition d'ouvrir un nouvel emplacement tous les deux mois ", confie Renaud Marquet.
Les acteurs traditionnels du secteur s'intéressent aussi aux nouvelles formules de location de voiture et à la digitalisation de l'inscription, de la réservation et de l'ouverture des véhicules. Ainsi, Avis possède les voitures partagées Zipcar et Europcar a racheté Ubeeqo. De tels acteurs seraient-ils entrés dans le capital d'Ufodrive ? " Pas pour cette première levée de fonds, c'était trop tôt ", répond Renaud Marquet. Et du côté des constructeurs ? " Aucun n'est actionnaire car nous préférons rester totalement indépendants dans le choix de nos véhicules ", précise Sam Cortvriend. Une seconde levée de fonds est en cours et devrait être clôturée d'ici à la fin de l'année afin de leur donner l'énergie nécessaire pour poursuivre l'expansion du réseau.


L'application ufodrive permet de s'inscrire, réserver, payer, trouver et ouvrir la voiture. © melvinkobe photography

Jongler avec les offres
Ufodrive semble d'abord viser les cadres d'entreprise en déplacement, mais tout le monde peut s'offrir une virée à bord d'une voiture d'une valeur d'environ 80.000 euros pour moins de 200 euros la journée, à condition d'avoir au moins 26 ans et cinq ans de permis de conduire. " A Luxembourg , nous nous apercevons qu'il y a pas mal d'engouement non seulement des voyageurs mais également des personnes qui habitent dans les environs ", commente Renaud Marquet. Les Bruxellois pourraient aussi se laisser tenter. Les offres de voitures partagées y ont explosé ces dernières années, à tel point que beaucoup de citadins renoncent à acheter un véhicule et optent pour une solution de carsharing. Disponibles en libre-service dans une zone qui couvre une bonne partie de la Région bruxelloise, les voitures Zipcar ou DriveNow sont adaptées pour de courts trajets de 10 à 30 minutes. Elles peuvent également être louées à la journée, via différents packs, mais pour une escapade en dehors de la ville, le temps d'une journée par exemple, les voitures Cambio, Ubeeqo et ZenCar sont plus adaptées. A l'exception de Cambio, la plupart de ces sociétés proposent en effet des formules sans abonnement.

Pour une location de plusieurs jours, on choisira des loueurs classiques, comme Europcar, Hertz, Avis ou Sixt, ou des sites de location de voitures entre particuliers, comme Drivy et CarAmigo. C'est dans ce segment qu'Ufodrive souhaite prendre sa place. Notons que les acteurs traditionnels de la location proposent aussi des véhicules premium, voire des bolides de prestige : Hertz propose, par exemple, une Tesla Model S depuis 2015. Néanmoins, la start-up pourrait tirer son épingle du jeu avec son tarif tout compris, susceptible de se révéler moins cher pour les longues distances que ses concurrentes à carburant.

1.000 euros
La franchise à payer en cas d'accident ou de vol. C'est relativement peu quand on sait qu'une Model S coûte environ 80.000 euros. Ufodrive est en pourparlers afin de proposer des assurances supplémentaires qui diminueraient le prix de cette franchise.

Author: Bastien Pechon - Trends - 29/11/2018

Discover how UFODRIVE reinvents the car rental experience

Share:

Stay informed
News, cars, locations...

SUBSCRIBE TO THE NEWSLETTER

Download UFODRIVE